Conseils pour un job étudiant sans soucis

Les vacances d’été approchent. C’est l’heure des festivals et des voyages mais avant d’aller se dorer la pilule au soleil et d’en profiter pleinement, nos jeunes étudiants ou jeunes diplômés devront d’abord passer la case jobiste. De quoi faut-il tenir compte avant de commencer un job étudiant ? Découvrez-le sans plus attendre. 

Collaborate

Commencer par une bonne recherche 

Travailler peu et gagner beaucoup, c’est ça? C’est ce que nous aimerions tous, mais c'est souvent loin de la vérité. Cependant, il y a un certain nombre de jobs étudiants qui offrent un meilleur salaire que d'autres. En tête du classement se trouvent souvent les emplois où vous devez faire appel à vos propres talents tels que les cours particuliers et les guides touristiques. Le secteur de l’horeca peut être très intéressant également.
Les emplois bien rémunérés sont souvent rapidement écoulés. Commence donc tes recherches bien à temps pour trouver le job étudiant qui te conviendra le mieux.  
Bien sûr, il n’y a pas que le salaire qui compte. Un job étudiant dans le secteur de tes études peut s'avérer super instructif.

Combien d’heures puis-je travailler et combien puis-je gagner?

Par rapport aux allocations familiales 

Si tu as moins de 18 ans, tu pourras travailler de manière illimitée et maintenir ton droit aux allocations familiales. Tu peux déjà commencer à travailler comme étudiant à partir de 16 ans.  

Si tu es majeur, tu as encore droit aux allocations familiales pendant au maximum 360 jours sous certaines conditions : 

  • Tu as moins de 25 ans 

  • Tu n’es plus soumis à l’obligation scolaire 

  • Tu es inscrit auprès d’un service régional de l’emploi 

  • Tes revenus mensuels bruts (allocation d’insertion, chômage, maladie, invalidité, accident du travail, maladie professionnelle) ne dépassent pas 551,89 euros. 

Les études pour toi, c’est fini? N’oublie pas de nous contacter pour obtenir des informations spécifiques à ta situation. 

Par rapport aux impôts 

En tant qu’étudiant, tu ne peux pas gagner plus de 12.657,14 euros par an.   
Si ta rémunération brute est plus élevée que ces montants, tu ne seras plus fiscalement à charge de tes parents: 6.942,50 euros si tes parents sont imposés conjointement et 8.792,50 euros s’ils sont imposés séparément.  
Tu bénéficies aussi d’une réduction des cotisations sociales si tu ne travailles pas plus de 475 heures par an.  
 

Par rapport à la mutuelle 

Pour les mutuelles, tu peux travailler de manière illimitée tant que tu es scolarisé et donc ne travaille pas encore définitivement. Si tu as plus de 25 ans, tu devras t’affilier toi-même à une mutuelle.  

Contacte ta mutuelle pour en savoir plus.