Comment préparer et choisir le passage à la crèche ou chez l’accueillante

Le temps passe si vite ! Votre bébé est bientôt prêt à commencer ses aventures à la crèche ou chez une gardienne. Voici quelques conseils pour que tout se passe bien, pour lui et pour vous !
Réussir le premier jour à la crèche ou chez la gardienne

Réussir le premier jour à la crèche ou chez la gardienne

C’est toujours stressant et émouvant de « laisser » son enfant pour la première fois. Aussi bien pour votre enfant et vous que pour les puéricultrices/gardiennes qui accueillent un petit nouveau. Voici quelques conseils pour faciliter un peu cette première étape :

  • Vérifiez le règlement intérieur de votre milieu d’accueil afin de savoir à quoi vous vous engagez.
     
  • L’adaptation est le maître-mot. Avant que votre enfant ne fasse son entrée effective à la crèche, allez-y avec lui (brièvement) au moins trois fois afin qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Vous hésitez ? Demandez à la crèche comment elle gère les adaptations. Suivez le rythme de votre enfant : certains bébés ont besoin de plus de temps que d’autres.
     
  • Faites une liste : notez directement toutes les questions et points d’attention qui vous viennent à l’esprit dans les jours qui précèdent l’adaptation. Profitez de vos premières visites pour les partager avec la gardienne ou les accueillantes.
     
  • Votre bébé perçoit parfaitement vos sentiments, soyez donc confiant-e lorsque vous le déposez dans son milieu d’accueil pour la première fois.
     
  • Ne faites pas durer la séparation trop longtemps de manière à ce que votre bébé ne soit pas perturbé par la séparation soudaine de ce visage familier. Plus c’est long, plus c’est difficile - pour vous aussi d’ailleurs.
     
  • Vous vous inquiétez ? N’hésitez pas à demander aux puéricultrices/gardiennes de vous appeler pendant la journée pour vous donner quelques informations.
     
  • Faites confiance aux professionnels. Ils savent ce qu’ils font : votre enfant est entre de bonnes mains.
3 étapes essentielles pour préparer la rentrée à la crèche ou chez la gardienne

3 étapes essentielles pour préparer la rentrée à la crèche ou chez la gardienne

La crèche, une aventure inédite ? KidsLife vous propose de suivre les 3 « C » pour que tout se passe bien !

1. Commencer à temps

Pour faire court, dès que vous êtes enceinte. Une demande d’inscription n’est officiellement acceptée qu’à partir du troisième mois de grossesse, mais un parent averti en vaut deux, non ? Et puis, les places disponibles sont souvent limitées et convoitées - oui, il y a parfois des listes d’attente... Les sites Internet de l’ONE et de Kind en Gezin reprennent une liste des milieux d’accueil agréés.

La plupart des communes disposent d’un service auquel vous pouvez vous adresser pour la garde des enfants.

2. Choisir en fonction de vos priorités

Les lieux et les personnes varient, et le meilleur conseil est surtout de suivre votre instinct.

Crèche ou gardienne, qu’est-ce qui est moins cher ?

Si vous cherchez la solution la plus abordable, choisissez une crèche ou une gardienne subventionnée par l’ONE (en Wallonie et à Bruxelles) ou par Kind en Gezin (en Flandre). Vous payerez un forfait alors en fonction de vos revenus.

Saviez-vous que vous pouviez déduire fiscalement vos frais de garde (si la crèche est agréée) ? Le montant maximal s’élève à 11,20 euros par enfant et par jour, soit une réduction d’impôt équivalant à 45 % des dépenses. Consultez les conditions sur le site du SPF Finances.

Vérifiez systématiquement si votre milieu d’accueil est agréé ! Sans agrément, vous ne bénéficiez pas d’attestation fiscale pour les frais de garde.

Combien coûte une crèche ?

Consultez notre page pour le savoir

Combien vais-je recevoir d’allocations familiales ?

Consultez notre calculette

Crèche ou gardienne, quelle différence pour mon rythme de vie ?

Crèche et gardienne vous communiquerons les dates prévues pour leurs vacances. Vous pourrez vous organiser ! Cependant, en cas de maladie ou d’événement imprévu chez la gardienne, il vous sera demandé de trouver une solution pour garder bébé au pied levé. Les crèches sont moins confrontées à ce type de problème d’organisation.

Crèche ou gardienne, quel environnement sera le plus épanouissant pour mon enfant ?

Crèches et accueillantes offrent un accueil de qualité et contrôlé pour tous les enfants en Belgique. Vous préférerez peut-être le cadre familial chez une gardienne, le plus petit groupe d’enfants, l'accueil plus intime pour faire le lien avant l’école. Une gardienne non conventionnée pourrait avoir plus de possibilité d’accueil et moins de liste d’attente, mais pour rappel les milieux d’accueil non subventionnés déterminent eux-mêmes les frais de garde.

3. Communiquer

Partagez vos questions et vos craintes avec votre conjoint, votre entourage (parents, amis) : des solutions insoupçonnées se présenteront peut-être ! Parlez avec la gardienne et les accueillantes de la crèche, cela leur permettra de mieux vous connaître ainsi que votre enfant. Et enfin, évoquez cette question avec bébé, ouvrez-lui votre cœur et expliquez-lui pourquoi vous êtes confiant-e dans votre choix. Même si tous les mots ne sont pas encore à sa portée, l’expression de vos sentiments lui permettront de se sentir à l’aise.

À combien s’élève les indemnités si vous réduisez votre temps de travail ?

Consultez notre page pour le savoir

Qu’est-ce que l’allocation de garde d’enfants ?

Qu’est-ce que l’allocation de garde d’enfants ?

Si votre enfant fréquente une crèche néerlandophone en Flandre ou en Région de Bruxelles-Capitale et si vous ne payez pas en fonction de vos revenus, vous avez droit à une allocation de garde d’enfants. 3,43 euros par enfant et par jour de garde.

Comment ce supplément est-il calculé ?

Une journée de crèche complète inclut au moins 5 heures de garde.

> 5 heures de garde :3,43 euros par enfant

3 à 5 heures de garde : 1,70 euro par enfant (la moitié d’une journée de garde complète)

< 3 heures de garde : pas de supplément

Exemple :

En septembre, Mika (5 mois) a été 17 jours complets et 3 demi-journées à la crèche. Il a donc bénéficié d’une allocation de garde d’enfants (18,5 jours de garde x 3,43 euros).

Comment recevoir l’allocation de garde d’enfants ?

Si vous résidez en Flandre, vous ne devez rien faire ! Votre crèche communique les jours de présence de votre enfant à votre caisse d’allocations familiales (éventuellement via Kind en Gezin). Dans ce cas, votre allocation de garde d’enfants est automatiquement versée le 20 du mois qui suit le mois passé en crèche.

Attention : si vous habitez en Wallonie ou à Bruxelles, la procédure n’est pas automatique. Vous devez demander l’allocation de garde d’enfants.

Assurance hospitalisation pendant la grossesse : tout ce que vous voulez savoir

Assurance hospitalisation pendant la grossesse : tout ce que vous voulez savoir

Vous êtes enceinte ? Dans ce cas, une assurance hospitalisation vient à point nommé. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.
Assurance hospitalisation pendant la grossesse : tout ce que vous voulez savoir
Montant de base : montants mensuels d’allocations familiales pour chaque enfant.

Montant de base : montants mensuels d’allocations familiales pour chaque enfant.

Chaque enfant éligible aux allocations familiales reçoit chaque mois un montant de base. Celui-ci peut être complété par des suppléments ou des primes. Le montant est subordonné à un certain nombre de conditions et peut varier par enfant.
Montant de base : montants mensuels d’allocations familiales pour chaque enfant.
Crédit-temps avec ou sans motif : tout ce qu'il faut savoir.

Crédit-temps avec ou sans motif : tout ce qu'il faut savoir.

Tout le monde peut à l'occasion interrompre sa carrière. Vous trouverez ici les réponses à certaines questions : Les crédits-temps sont-ils assortis de conditions ? Vais-je recevoir une allocation ? Comment fonctionne le crédit-temps si je travaille dans l'enseignement ?
Crédit-temps avec ou sans motif : tout ce qu'il faut savoir.